Mobilisation autour de l’agrainage !!!

Sur "CHASSE VOSGES INFOS".


http://chassevosges88.com/category/accueil/




Ce titre n’est pas de nous, mais celui d’un article édité dans la revue » NOS CHASSES de décembre 2012″, qui développe le compte rendu d’une très récente assemblée rassemblant quelques 400 chasseurs dans la salle des fêtes de Chaumont, venus écouter les responsables cynégétiques de cinq Fédérations de l’Est détailler ce qu’ils ont obtenu en matière d’agrainage et apporter leur soutien à celle de la haute-marne, leur voisine , qui se bat pour récupérer le droit d’agrainer, supprimé par le Préfet au mépris du schéma de gestion cynégétique.
Après détails donnés sur , par exemple , l’absence cette année de fruits forestiers, champs de maïs plus nombreux avec des parcelles non moissonnées au 1er . Novembre en raison de l’humidité , Administration ignorant ce » détail , » Chaque responsable apporte son avis :
M. Thomas Corvasce , Administrateur de la Haute-Marne cite comme exemple de la mauvaise mesure du non agrainage « L’expérience des Vosges »!!
M.Michel Thomas, Pdt. de la Fédération de La Meuse développe son plan de gestion qui a commencé par un nourrissage de dissuasion encadré, en l’absence de fruits forestiers, en condamnant fermement le nourrissage, pour, après rétablissement d’une population de sangliers acceptable, pratiquer un agrainage durant la période d’ouverture , sauf sur les points noirs, ou les prélèvements sont déraisonnables. Pour terminer en insistant sur le danger de voir les fédérations mises en faillite à cause des dégâts qui ne seraient pas maîtrisés par l’interdiction d’agrainer en l’absence de fruits forestiers.
Un discourt identique a été prononcé par M.Jacky Desbrosses , Pdt. de la Fédération de la Marne et de la Région.
M.Robert Putz, Pdt. de la Haute-Saône déclarait notamment sur l’agrainage : »Nous avons mis sur pied une charte qui a été bien perçu par le monde agricole parce que elle permet de distribuer du maïs durant la période d’ouverture si l’agrainage est pratiqué toute l’année. »
M.Claude Mercuzot, Pdt. de la Fédération de L’Aube résumait en déclarant: » Chez nous, pas de problème avec les organisations agricoles, qui se sont déclarées d’accord avec notre point de vue quand il s’est agi de l’agrainage. »
M. Michel Monot, Secrétaire de la Fédération de la Côte- D’or , souligne l’interdiction d’agrainage,à cause de la tuberculose bovine transmissible aux sangliers, cervidés,etc.. et ce,malgré tout leurs efforts de collectes de viscères , fonds versés pour des études que l’administration avait décidé de mettre sur pied,acceptation de réductions des populations sur les zones infectées, pour ce faire attributions de bracelets gratuites, etc…Tout cela pour voir s’étendre sur des zones non infectées l’interdiction d’agrainer. La Fédération que préside M.Pascal Sécula a donc décidé d’attaquer l’arrêté du Préfet de Côte- D’or en référé.
Dans ce bref résumé d’un article couvrant une page complète de cette intéressante revue,
NOUS AVONS HELAS CONSTATE L’ABSENCE DE REPRESENTANTS DE LA FEDERATION VOSGIENNE.
Tous les départements voisins étaient représentés, soucieux de limiter les dégâts financiers consécutifs aux dégâts agricoles, tous solidaires. Soucieux de l’avenir de leurs partenaires, leurs territoires et de la poursuite de leur loisir, leur chasse.
Mais Nous ? Grande inconnue ! Pourquoi faire mieux quand on peut faire pire direz- vous ! Avec tous nos représentants , pas un seul ne pouvait être présent à cette assemblée ? Aucun ne se souci de notre avenir ? Seule notre présence financière à un intérêt ? Et si un jour……On avait besoin de nos voisins ? , d’un petit coup de mains,?
Un coup de mains pourquoi faire ? Allons,Allons……. Nous sommes les plus forts,!!!!! Nous sommes les Meilleurs.!!!??? Est-ce là votre réponse Mrs. nos dirigeants ?

à lire la suite sur le lien
http://chassevosges88.com/mobilisation-autour-de-lagrainage/