L'AG de la Fédé en résumé


Samedi 16 avril 2011 - Se tenait à Madine l'AG fédérale.Commentaires sur le blog officiel de l' ACCA de LOISEY CULEY.
Dégâts:
Les semis derrière maïs sont la cible des sangliers.

Le Président recommande un agrainage toute l'année, et condamne fermement le " nourrissage" il proposera à l'administration l'interdiction d'agrainer dans les points noirs.

Préférence doit être donnée à l'agrainage linéaire.


La Meuse a une agriculture de haut niveau.

Robins des champs:
Le Président leur lance un appel : reconnaissez les efforts des chasseurs, et sortez des conditions contentieuses.
La baisse des populations est significative.


La barre est à 8/100 sangliers de prélèvement maximum aux 100 ha
C'est à dire que le plan de gestion des sociétés de chasse, doit être orienté vers ce taux objectif maximum, bien entendu les points noirs devront tuer plus pour rentrer à l'avenir dans ce plafond.

La première demande d'attribution pourra être réajustée dans les massifs à - 8/100.

Mais en décembre les attributions seront automatiques en fonction des dégâts.


Lieutenants de louveterie:

Seulement 7 tirs , travail excellent pour effaroucher.

La chasse doit rester un acteur économique, insiste le Président, mais économiquement accessible, avec une très grande rigueur de la gestion du grand gibier.


La sécurité :
Le port du gilet FLUO s'impose.


BILAN PREVISIONNEL 2011/2012

Dégâts et dépenses s'équilibrent aux environs de 2 407 020 euros.

De quoi dynamiser notre Président dans la chasse au gaspi ! ! !

Moins de sangliers donc moins de dégâts, mais signera pour 12 000 annuels environ à vie ???

Sur ces bases, et afin de le voir longtemps, nous avons compris que notre Président se verrait bien rempiler pour quelques mandats supplémentaires !!!


Sangliers :
Baisse avec 13766 et seulement 15 595 demandes.

On aura bien compris qu'avec prés de 2 500 000 euros de dégâts à financer en prévision, notre Président dégainera rapidement.

Que chacun comprenne qu'en divisant cette somme par 15 595 demandes le compte n'y est pas en terme du prix des bracelets ( 100 euros environ) et taxe dite de solidarité.

Donc on fera comme le gouvernement faute d'augmenter le prix de base on facturera plus d'unités, surtout aux premières plaintes des exploitants !!!

Les petits animaux ( 20 kgs poids vidé) seront remplacés à raison de 10 % du plan de tir



Les missiles " du Président"
Il entend sauvegarder l'agrainage, mais moraliser les points noirs, pour ce faire, il aura à disposition des moyens votés à l'unanimité ce qui lui a valu de vifs applaudissements y compris par madame la Préféte, au terme de son rapport moral et de fin de clôture.

Sa feuille de route est désormais balisée.

* Bracelets imposés.

* Qualitatif femelles 60 kgs imposé, contrôle par corps.

* Très grande fermeté pour ramener tous les points hauts à une base moyenne de 7 à 8 sangliers tués aux 100 ha et pas plus a-t-il précisé.

* Défusion des lots concernés, terminées les réserves nursery.

* Demande de contrôle régulier de l'agrainage pour ces lots.

Conclusion :

Difficile de faire plus et mieux.

A n'en pas douter, ces propositions votées par la salle ont pour objet de préparer le terrain, pour la mise à jour du prochain SDGC et à la tenue des acteurs en présence, nous avons été convaincu qu'un deal avait été passé et peu en importe la forme, tacite ou formalisé, entre l'administration représentée par madame la Préféte et notre Président.

C'est mieux ainsi.

Merci à l'auteur du blog pour ce compte - rendu...