L'honneur de la chasse en jeu




Nous savons que la chasse est largement représentée à l'assemblée Nationale, le monde industriel, etc...
Messieurs les "Grands Hommes", qui chassez dans notre région ou ailleurs; mais là où le sanglier abonde;
Les chasses deviennent des chasses bal trap où les sangliers deviennent les assiettes gentillement poussées devant le fusil.

La nature se gère très bien toute seule et jamais elle n'aurait permis de telles surpopulations si "l'homme" ne l'avait dirigée.
La nature respecte ceux qui la respecte, et le vrai chasseur qui part à la chasse avec ses cinq sens et un instinct développé de chasseur, qu'il soit en poste ou rabatteur connaîtra les vrais sensations d'une vraie chasse et la nature lui offrira un vrai trophée de chasse.
Dans une vraie chasse, le sanglier se mérite et se n'est pas un troupeau mené devant le fusil.

Surpopulation , biodiversité et respect de l'environnement ; cela peut - il cohabiter ?

MESSIEURS LES "GRANDS HOMMES" , ne cautionnez plus les chasses BAL TRAP mais cherchez les vrais sensations pour une vraie chasse et laissez la nature vous offrir de vrais trophées , dans le respect de la forêt , de la plaine , de l'agriculture et des hommes...



Il est certe plus facile de parler "politique ou contrat" aprés une bonne journée de chasse festive, à condition que les invités aient eu des bonnes opportunitées de tirs, oui mais ! des tirs heureux, même si l'épaulement du fusil laisse à désirer. Pour ceux là, les sangliers auront eu un agrainage abondant la veille , avec ce qu'il convient dedans , pour qu'ils soient "ramoloss" le jour "J" devant les fusils.

Aujourd'hui,dans le monde de la chasse actuelle, être adjudicataire sur une bonne forêt avec du sanglier abondant (et s'il ne l'est pas ; on l'y rend), donne un pouvoir économique, politique et social.

Reste t'il une différence entre le monde de la chasse et le monde mafieux ??


Dimanche, très bon article de Monsieur BLACKBORN de l'ASPAS...paru dans L'Est Républicain.