Un chasseur pris en flag !





Lundi 5 octobre,
Un chasseur (président d’ACCA) a été surpris en train de déposer des sangliers sur la voie publique, en plus devant des exploitations agricoles ! Un agriculteur, voyant la scène de sa propriété, empêche le chasseur de repartir en bloquant son 4x4 qui tracte une remorque contenant encore cinq dépouilles de sangliers ; celui - ci, saisi de peur, contacte les gendarmes se disant menacé. Ils sont arrivés dans le quart d'heure à trois et voyant le décor, ils contactent leur chef... Pas moins de trois voitures de gendarmes sont venues pour constater les faits. C’est la 2ème fois qu’il se fait prendre, la première étant le dépôt de sangliers devant une Mairie.
Ne mettons pas d'huile sur le feu, mais le raccourci qui consiste à imputer tous les sangliers retrouvés sur la voie publique aux Robins des Champs est donc peut-être un peu rapide.

Malheureusement, aucun article dans la presse. Hé oui! Nous ne "VALLONS" pas les mêmes valeurs.


Lundi 19 octobre,
L'actualité de la chasse par Michel Thomas et bien sûr nous ne somme pas épargnés (lire l'article).




Je cite ; "il reste un noyau dur, Les Robins des champs" .
-------------- C'est un noyau qui s'étend sur tous le sud de la Meuse , il prend un peu de la Haute-Marne et déborde sur la Meurthe et Moselle... et si il germe au printemps !!
-------------- Ensuite " le deal" , nous attendons toujours les actions sur le terrain. Les recommandations proposées par l'administration cet été ont rencontré l'indifférence de beaucoup de chasseurs, aussi dans ces mesures, seules les ACCA étaient sollicitées pendant que les sociétés de chasse aux bois pouvaient prospérer dans la continuité du problème.

Au 30 octobre, les chasseurs locaux pleurent misère ne trouvant pas les sangliers alors que les parcelles voisines de leur territoire de chasse subissent des dégâts toutes les nuits et le phénomène est encore plus frappant en périphérie de forêt Domaniale. Sur ces forêts là, l'ONF loue le droit de chasse et cautionne la surpopulation de sangliers en profitant des Royalties...

Le Deal est là...