Braconnage toléré ?






Sur le forum sanglier.net, un dialogue intéressant...le sujet : Braconnage toléré ?

Le facteur motivant étant les actions de robins des champs.

http://www.sangliers.net/forum/viewtopic.php?t=40396&postdays=0&postorder=asc&start=0


Merci à Guetteur d'ombre (LORRAIN) pour son message, que je vous reporte ci - dessous ...


Posté le: 21 Mai 2009 21:38  page 7

--------------------------------------------------------------------------------

Bonjour à tous,

Pour répondre au sujet initial du post,

Non,

Il ne s'agit pas de braconnage, mais de destruction de nuisible, presque tolérée pas les différentes administrations, qui sont bien à la peine pour gérer le problème des sur-effectifs de sangliers à Commercy, quand les chasseurs sont aux abonnés absent, et attendent les battues (ou boucherie?) d'automne pour intervenir,

Je ne reviendrai pas sur les toutes les raisons qui ont aboutit à cette situation conflictuel,

Pour ceux qui ignorent encore que le devenir de l'espèce SUS SCROFA se joue aujourd'hui:
Ci joint lien vers l'excellent article de Monsieur André THERET, issu du colloque sanglier 2007, où tout y est dit, je recommande vivement sa lecture,

http://www.colloquesanglier.com/documents/acte%20theret.pdf


Et pour les autres qui ignorent encore que la chasse est devenu du BUSINESS,
Remerciez l'association LES ROBINS DES CHAMPS de mettre enfin au grand jour, les pratiques cupides de certains irresponsable cynégétique au portefeuille épais,
Ces derniers confondent chasse et massacre, à tel point que l'équilibre agro-sylvo-cynégétique est rompu depuis bien longtemps sur une vingtaine de secteurs Meusiens clairement identifié de tous les acteurs du monde rural,
Pourtant rien ne bouge pour eux?

Sauf pour les petites ACCA, qui elles se voient attribuer de plus en plus de bracelets sangliers sans pouvoir les réaliser, car n'ayant pas de population, et encore moins les fameuses maternités,
Elles encore qui ont le droit et le devoir de clôturer les champs de leur territoire, quand d'autre n'ont même pas de plaine et se fiche éperdument de la protection des cultures,
Cela aboutit à mettre en péril l'équilibre financier de ces petites structures associatives, avec pour conséquence l'arrrêt de la chasse pour les chasseurs les plus modestes,
Sans parler des jeunes qui ne viendront jamais,

Est ce bien ce que nous souhaitons ? non je ne le pense pas,
D'ailleurs le SDGC55 est clair "la chasse est le facteur d'un développement social, culturel.etc
Des mots,...

C'est dommage que dans cette situation d'abondance, la fédération 55 ne s'investisse pas complètement dans le développement culturel des chasses individuelles, seules aptes à prévenir et agir sur les dégâts aux cultures, et tellement plus justifiables aux yeux du grand public,

Dommage que des sanctions ne soient pas appliqués pour ceux qui confondent agrainage et nourrissage,

Dommage qu'on ne retire pas le permis de chasse à des gens qui pratique le massacre de sanglier trop gavé pour courir naturellement,

Dommage que de l'argent soit investit dans un bâtiment de traitement de 20 000 carcasses de grand gibier supplémentaire, quand plus personne n'en veut, et que le petit gibier mériterait cette investissement financier,

Dommage qu'on continu a appliquer un plan de chasse, à un animal où tout le monde s'accorde, même les plus grand spécialistes du sangliers, à dire qu'il est inapplicable,

Après tous ces abus, comment reprocher a d'honnêtes travailleurs de défendre leur gagne pain ? y compris par des actes forts de protestation,

La chasse est une passion, l'agriculture est un travail.

Amicalement,